Les alignements mégalithiques de Kerzérho.

 


En ce jour, nous avons fait un joli détour pour vous proposer ce site mégalithique.... Notre bon vieux Combi Gustav de 1974 nous fait nous rendre jusque sur la départementale conduisant aux menhirs de Kerzérho (Erdeven 56). 

Nous coupons le contact et le bruit si caractéristique du petit moteur à plat s'endort. Aussitôt, depuis le parking, on tombe nez à nez d'avec les pierres levées. Si elles sont bien moins impressionnantes que celles de Carnac à quelques kilomètres seulement de là, elles se composent tout de même de 10 rangées de 165 roches dressées. Il est supposé qu'à l'origine le site fourmillait de plus de 1100 pierres, réparties sur plus de 2 kilomètres de long par 64 mètres de large. Il semblerait même qu'un ancien cromlech se trouvait là mais qu'il eut la mauvaise idée de se trouver sur le tracé de la route à venir! Il fut donc détruit lors de l'aménagement de la départementale qui jouxte ce site préhistorique!

Le fait que ces somptueux alignements aient pu être coupés par la voie de circulation reliant Erdeven et Plouharne montre le peu d'intérêt que l'on pouvait porter aux emblématiques figures que représentent pourtant ces vestiges directs du néolithique. Ainsi, le sanctuaire est balafré de cette langue d'asphalte bleutée... Drôle d'incongruité! Cette période de la préhistoire a pourtant débuté 8000 ans avant J-C et témoigne donc d'un point aussi précis que mystérieux du patrimoine de l'Humanité! 

Descendu de notre Combi "Gustav'", un second point assez intéressant est que ceux-ci sont en accès libre et gratuit contrairement à leurs grands frères de Carnac.

Parlons donc légende car nos belles pierres dressées en tiennent une qui plus est locale. Pourtant forcément aussi amusante que farfelue puisque qu'elle consiste dans le récit que ces menhirs de Kerzérho seraient des soldats pétrifiés par Saint Cornély (pape de 251 à 253 après J-C) qui le poursuivaient et dont la majorité des troupes aurait ainsi constitué les immenses alignements de Carnac!

Cette cocasse légende ne nous donnera néanmoins aucune certitude arrêtée sur la fonction réelle de ces alignements et la façon mystérieuse de leur édification plusieurs millénaires avant notre ère... On sait seulement qu'ils ne sont pas alignés là par hasard et de façon aléatoire puisqu'ils ont des correspondances avec des lignes célestes de constellations stellaires. Ils possèdent aussi des correspondances d'avec les mouvements solaires et lunaires nous indiquant combien ceux qui ont édifié cela possédaient des connaissances bien plus poussées que l'on a pu le penser durant des millénaires! Possédaient-ils même sans doute un savoir perdu et une érudition encore insoupçonnée à ce jour n'est en rien farfelu! Il n'est pas rare que soit fait allusion à des relations ou des liens/présences d'avec les extraterrestres ou autres Atlantes et Lémuriens. En terme d'insolite et de mystique, on tient là notre belle part, non? 

 


De la sorte, et de façon un peu plus classique, les mégalithes auraient donc pu aussi remplir de nombreuses autres fonctions différentes voire coordonnées comme de rendre hommage au plus prestigieux des morts ou de les évoquer à des moments bien précis comme les solstices d'hiver et d'été. Cela montre l'attention et le respect voire la crainte(?) qu'ils portaient à leurs défunts puisque l'on découvrit parfois des outils ou des ornements que l'on pense avoir appartenu à ceux qui se trouvent là. Néanmoins, les sols acides de la Bretagne ont fait que presque tout de ces objets, et surtout des ossements, ont été dissouts...

Le tour du premier site achevé, Adélaïde et moi-même nous lançons alors sur le petit sentier à gauche de l'entrée. L'ambiance y est bucolique jusqu'à voir réapparaitre rapidement d'autres stèles levées ou couchées avec parfois des lignes plutôt évocatrices. Elles sont plus imposantes et entourées d'arbres aux formes singulières. Ici semble se jouer une alliance entre règne minéral et végétal où les Esprits cristallins ont finalement réussis à intégrer l'énergie des arbres environnant. Comme toujours, notre fidèle ami Darwolf (husky sibérien) ne nous laisse guère de temps à flâner et encore moins à méditer ici au beau milieu de ces lieux aux forces pourtant aussi fortes qu'envoutantes. Sa seule et unique préoccupation à lui étant de dépenser son énergie débordante de chien de traineaux. 😀

Nous constatons avec joie que le temps nous reste à pousser la visite jusqu'à un autre site déjà visité et tout aussi envoutant... Celui du tumulus de Kercado à Carnac.

Il fera donc l'objet de notre prochain article à venir....

Enfin, sachez que j'ai la joie de pouvoir vous proposer une initiation à la Méditation de la marche. 

C'est fort de mes expériences Himalayennes en solitaire et de 20 années de pratique de la méditation que je vous propose cette initiation (ou stage complet) à la méditation de la marche en don libre et conscient dans la démarche d'un monde fait de partages de nos richesses humaines et spirituelles .

Installé en centre Bretagne, les marches méditatives se font le dimanche et le jeudi après-midi dans les forêts environnantes, peuplées des esprits de la Nature. (Carhaix et Huelgoat)

Nous nous rejoignons au lieu de départ qui vous sera communiqué pour une sortie d'environ 2h.

Contactez-moi via le formulaire ci-dessous si cela vous intéresse!  

Le lien: Méditation de la marche 


Belle découverte à vous.

Yan SERRE.

La vidéo: https://youtu.be/fxrLHWQjYps

Le diaporama: 


 



 






 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Menhir de Men Marz. Bretagne insolite et mystique.

Les gorges du Corong. Bretagne insolite et mystique.

Le phare de Pontusval. Bretagne insolite et mystique.