Accéder au contenu principal

La Méditation de la marche.

Yan SERRE.
 

     Le texte:

C'est fort de mes expériences Himalayennes et de 20 années de pratique de la méditation que je vous propose une initiation (ou stage complet) à la méditation de la marche en don libre et conscient dans la démarche d'un monde fait de partages de nos richesses humaines et spirituelles.

Installé en centre Bretagne, les marches méditatives se font le dimanche après-midi dans les forêts environnantes, peuplées des esprits de la Nature.

Nous nous rejoignons à 15h au lieu de départ qui vous sera communiqué pour une sortie d'environ 2h.

Contactez-moi via le formulaire en bas de page si cela vous intéresse! 

Amicalement,

Yan.

Yan SERRE. Le Népal en solitaire. 
 

En ce jour, je souhaite vous entretenir de la méditation de la marche. Une technique employée depuis plus de mille années par les candidats à la dépollution du mental. Si tous les postulants au recueillement intérieur connaisse la méditation assise ou la récitation des mantras, peu connaissent et pratiquent la méditation de la marche.

Elle est pourtant une magnifique prolongation aux deux premiers outils suscités et vient en complément naturel à celles-ci. En fait, je pense même qu'elle devrait être pratiquée en premier par nous autres occidentaux au mental surchargé de pensées trop souvent anxiogènes et négatives.

La méditation de la marche permet ainsi de se concentrer sur un point précis et concret là où la méditation assise dans le silence et la solitude demande un effort immense à notre mental assailli de pensées quasi permanentes! La première et légitime réaction est alors de se dire que la méditation n'est pas faite pour nous, que c'est beaucoup trop difficile voire totalement inaccessible! On finit par se décourager et se dire que ce n'est tout simplement pas pour nous!

Pour ma part, cet apprentissage à la méditation de la marche se transforma assez rapidement en ce que j'allais nommer la « méditation du pas à pas » tant les difficultés que j'ai pu rencontrer dans les très sévères ascensions du Haut Himalaya furent parfois terribles!

Chargé de mon sac à dos et seul au beau milieu de ces décors de 8000 mètres et plus, il n'était souvent point question de marcher mais seulement de compter mes pas tout en fixant toute mon énergie et ma concentration sur chacun des dits pas...

Il n'y a pas beaucoup à discourir sur ce qu'est la méditation de la marche mais plutôt de simplement la pratiquer! C'est pourquoi, je me contenterai de simplement vous livrer deux petits extraits de mon livre « La révélation de soi. Népalsolo Tome 2 » qui en disent long si l'on prend la peine d'en mesurer chaque mot...

Premier extrait : 

« Dans cette première montée, je me surprends à avoir des pensées parasitaires. Elles ne lâchent pas un pouce de terrain. Qu’ont-elles encore à faire là? Il est pourtant loin derrière moi tout mon fatras d’occidental, la pression anxiogène de nos médias, notre terrible propension à tout négativiser… Néanmoins, elles arrivent à me harceler. Les récitations de mantras sont tout justement faites pour les mettre en sourdine mais pensez-vous!

Cet acteur grandiloquent, le mental de singe, arrive à balafrer la belle mélodie purificatrice. Je me ressaisis des dizaines de fois par jour à le surprendre gâcher ma contemplation. Celle-là même que j’avais découvert et nommé la méditation du « pas à pas » lors de mon premier voyage solitaire. Comment ne peut-elle pas suffire à vider mon esprit, à me laisser approcher de sa pureté primale?

Il faut sans cesse redoubler d’attention sur l’instant présent, tenter de s’absorber dans chaque pas. Être ici et maintenant, présent à soi-même. Mais pourquoi est-ce si difficile?

Fort heureusement, cela ne m’empêche pas de me régaler de toute la puissance chimérique des paysages donnés. Ils peuvent justement servir de rappel à ma concentration. Voilà! Porter mon attention sur l’instant présent et y laisser se vider mon mental : telle est ma mission. » Page 57.
Népalsolo. La révélation de soi.
 

Second extrait :

« Plus qu’une demi-heure de marche avant de badiner dans les rues du village au célèbre aéroport. Incroyablement, dans les cent derniers mètres de ce périple, se livre la profondeur d’un enseignement dont j’avais entendu parler depuis si longtemps. Sans rien en savoir, c’est ici que toutes les conditions à cet apprentissage semblent réunies. Le portail d’entrée de Lukla se dessine et c’est alors que je ressens chaque contact de la plante de mes pieds d’avec le sol. Impacts, décomposition du mouvement, fourmillements… Je marche en pleine conscience. Puissante découverte! Mes voûtes plantaires caressent la terre poussiéreuse du sentier. Une étrange sensation d’en apprendre quelque chose, d’en savoir toujours un peu plus sur moi. Viennent des transcriptions, des informations, des savoirs que je savoure en toute simplicité. » Page 169.

Extraits tirés de: La révélation de soi. Népalsolo T2

Népalsolo. La révélation de soi. Yan SERRE

Vous l'aurez compris, si les immenses difficultés ascensionnelles peuvent être encore plus puissantes à l'apprentissage de la méditation de la marche, toute marche en conscience peut être réalisée partout et tout le temps. Il « suffit » de se concentrer sur tout ce se qui se passe intérieurement. Aussi bien au niveau de votre organisme que de votre mental.


J'ai donc la joie de pouvoir vous proposer une initiation à la Méditation de la marche. 

C'est fort de mes expériences Himalayennes en solitaire et de 20 années de pratique de la méditation que je vous propose cette initiation (ou stage complet) à la méditation de la marche en don libre et conscient dans la démarche d'un monde fait de partages de nos richesses humaines et spirituelles.

Installé en centre Bretagne, les marches méditatives se font le dimanche après-midi dans les forêts environnantes, peuplées des esprits de la Nature.

Nous nous rejoignons à 15h au lieu de départ qui vous sera communiqué pour une sortie d'environ 2h.

Contactez-moi via le formulaire ci-dessous si cela vous intéresse!  

Le lien: Méditation de la marche 

Belle découverte à vous. 

Yan SERRE.

Yan SERRE. Le Népal en solitaire

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Menhir de Men Marz. Bretagne insolite et mystique.

Les gorges du Corong. Bretagne insolite et mystique.

Le phare de Pontusval. Bretagne insolite et mystique.